Super Players : croûtes aux genoux et gros pixels

Du vendredi 8 au dimanche 10 février de 14h à 18h, aux Ateliers du Vent.

Vernissage le Jeudi 7 Février à 19h. A partir de 6 ans. En partenariat avec 3 Hit Combo.

Qui a dit que le jeu vidéo n’était pas du sport ? Cette exposition prend le pari de vous démontrer le contraire… Sortes d’olympiades du sport électronique, cette plongée dans l’univers du jeu vidéo d’antan, revu et corrigé par des artistes, prend ses racines dans l’art du détournement des objets et des règles du jeu. Quand imagination rime avec transpiration… Une dizaine d’installations ludiques et décalées pour le plaisir de tous.

http://www.jardinnumerique.org/prog/exposition-super-players/

http://www.lesateliersduvent.org/ficheEvenement.php?titre=super+players&retour=index

 

Hyper olympic Game vous pourrez participer au 1er championnat régional du 100 m mais… sur place !

Réalisée par Djeff Regottaz et Loïc Horellou.

Ping Song : sur cette table de ping pong d’un nouveau genre, votre toucher de balle et vos coups de raquette auront des effets sonores inattendus. Quand les pongistes deviennent mélomanes…

Réalisée par Arnaud Eeckhout et Sebastien Herickx.

Eggregor8 invite le public à s’installer confortablement et à s’essayer une nouvelle manière d’appréhender Pacman : ici c’est l’esprit d’équipe qui prime !

Réalisées par Antonin Fourneau et Manuel Braun.

Shooting in the rain : Qui n’a jamais, dans son enfance, tenu un parapluie comme un fusil de chasse en s’imaginant tirer sur des canards ?

Réalisées par Antonin Fourneau et Manuel Braun.

spong game faceSpong Game est une installation qui demande aux gens de se toucher entre eux (hé oui) pour interagir dans un jeu normalement solitaire : Tétris.

Réalisées par Antonin Fourneau et Manuel Braun.

 

mvs-puzzle-bobble-jeuPuzzle Bubble Géant :

ici le canon qui lance les boules colorées est activé par des roues de vélo.

Réalisée par Tetalab Toulouse

 

Tea Time : objets sonores non identifiés. Plusieurs vidéos sur le site de Tea Time.

Réalisée par Pascal Pellan.

SRG