Résultats Ranking Janvier 2020

2020 démarre sur une note de coopération, d’entraide et de peines partagées avec ce traditionnel Ranking Team ! Alors que le classement général commence à prendre forme (seulement 4 rankings restants pour venir décrocher les plus hautes marches du podium), que la combola touche à sa fin (dans un final magistral), la bonne ambiance atteint toujours des sommets chaque mois. Et comme chaque mois, c’est à la Maison Bleue, et c’est le meilleur moyen de passer son dimanche pour jouer à pleins de jeux de versus, sérieusement ou non, et rencontrer les doseurs les plus chauds de ta région !  Prenons donc le temps de revenir calmement sur quelques matchs, quelques teams, quelques moments et quelques images de ce beau Ranking…

Street Fighter 3.3

3.3 et les tournois team, c’est une grande histoire. Ça fait plaisir de voir ce format au ranking pour mélanger toutes les ligues de temps en temps, une Cooperation Cup Rennaise en somme. On y a retrouvé des équipes redoutables, des alliances insolites et des matchs bien attendus. Dès le deuxième tour, c’est ainsi le match retour entre Boulben et un NeHro moqueur, et NeHro confirme sa victoire précédente au grand désespoir d’un Boulben déconfit. Une belle rencontre oppose la team Zogeking (El MoZo/Sogeking) et FridaysNight (Fardec, Frdonn), et Sogeking parvient à triompher du Hugo plein de style de Fardec. Un Zouzou esseulé retrouve d’anciens frères d’armes (SRG et Piranha, qui sortaient gagnants de leur rencontre contre la nouvelle génération Glithlade) et passe malgré son unique vie. Papriman (Paprika et Mwisman) arrivent à se défaire des redoutables T’AS BOURRÉ (MaxLeSac et Jehan), l’équipe du potentiel. Mais en losers, ceux-ci se rattrapent et passent de nombreux tours avant de s’incliner contre OK Cooler, décidément en forme ce mois-ci. Après une première défaite contre GTO Mrick, CruZouZou décime l’arbre loser en se débarrassant de Poky, Boulben, NeHro, Chap sans perdre un seul match. Il s’inclinera enfin face à une Makoto aux choix décomplexés. Alors que la petite finale s’était joué à rien (le bon dragon à la relevée d’Oro), la grande finale voit l’histoire se répéter pour les setups craqués qui parviennent encore à vaincre de justesse le Ken de Gabou. Mais un link 1-frame raté et c’est la fin contre GTO. C’est bien entendu à cause du changement de setup, sur CPS3 on gagnait c’est sûr. GTO confirme donc une place bien méritée en haut du classement, mais l’absence de Rufio signifie que Ptit Lee le rejoint pour voler sa deuxième place.

Classement :

  1. GGTO (GTO Mrick et Gabou)
  2. Setup Craqué, Niveau Claqué (Ptit Lee et Aurèle)
  3. Robinson CruZouZou (Zouzou tout seul)
  4. OK Cooler (NeHro et Chap)
  5. T’AS BOURRÉ (Max Le Sac et Jehan), Fais pas Lamaline (Boulben et Poky)

Street Fighhter V

Pour SFV, le tournoi aura accueilli 16 équipes (dont un Zouzou en solo), pour un niveau relativement serré. En effet, si la première place est finalement sécurisée par l’équipe Shenzosu (Shenzo/Osu), le tournoi aura vu nombre d’excellents matchs et de surprises (BO1 oblige), notamment une belle performance de Zouzou. Le podium est ainsi complété par les équipes JJ Abrahams (Jonua/Jika) en 2ème place et GGTO (Gabou/GTO MRick) en 3ème. On félicite toutes les équipes et on vous donne rendez-vous le mois prochain pour la reprise du format ligues.

Classement :

  1. Shenzosu (Shenzo et Osu)
  2. JJ Abrahams (Jonua et Jika)
  3. GGTO (Gabou et GTO Mrick)
  4. Robinson CruZouZou (Zouzou tout seul)
  5. Relativement gros (Gros C et Gros G)

 

Dragon Ball

On fête la nouvelle année avec un format particulier pour ce ranking team sur DBFZ. En effet les différentes équipes ont eu l’occasion de toutes s’affronter entres elles. Ça a été l’occasion de voir des matchs serrés entre pas mal d’équipe. Finalement l’équipe victorieuse sera l’équipe de Perceval et Blacksilver. Nerisia et Kusanagi finiront juste derrière avec une seule défaite contre les premiers. Le podium sera complété par Sonic-san et Ekodge. Belle performance également de l’équipe de Kimlong et Kukulkan qui finira au pied du podium pour leur première apparition.

Classement :

  1. La maladie (Perceval et Blacksilver)
  2. Square is unbreakable (Nerisia et Kusanagi)
  3. Team JUL (Sonic-San et Ekodge)
  4. Kimlong et Kukulkan
  5. OK Cooler (NeHro et Chap)

 

Tekken 7

Comme l’exige la tradition, une fois par an, le tournoi Tekken 7 s’organise en tag team (à défaut de jouer à Tekken tag); un format exigeant et parfois ô combien cruel, et surtout stressant ! Quand on connaît la vitesse à laquelle peut se dérouler un match, pas le temps de s’adapter ! Ainsi quelques surprises ont eu lieu notamment dans le haut du classement même si le grand favori aura une nouvelle fois remporté le tournoi avec son grand compère Picsouto. Serait-il temps que de nouveaux challengers se lancent dans le défi de « Qui fera tomber Didigoku ? »  ? Une chose est sûre, il a une nouvelle fois confirmé sa supériorité, pas sans mal cela dit face à une remarquable équipe composée de Paprika et Mwisman qui terminent sur une très honorable seconde place et surtout, un reset en grande finale ! Le podium est complété par Urgrim et Dragmons, des joueurs qui assurent toujours de bonnes performances depuis le début de la saison.

Classement :

  1. Didigoku et Piscouto
  2. Paprika et Mwisman
  3. Urgrim et Dragmons
  4. Kukulong (Kukulcan et Kimlong)
  5. Happytoyable (Happy et ToyToy) et Team ninja (Lyoh et Maître Corbeau)

 

Smash Ultimate

13 équipes et donc 26 joueurs sont venus s’affronter sur Smash Ultimate pour ce Ranking Spécial 2v2 de mi-saison. Ici, pas de match alterné entre chaque participant, mais bel et bien 4 joueurs qui se foutent sur la tronche en même temps, dans la joie et la bonne humeur. Et parmi ces 13 teams, 3 ont particulièrement retenu l’attention :

3ème – Les Distance Demons, composé de Bronyx et Azur, et un line-up Link / Rondoudou qui a su imposer le respect.

2ème – Les Combi-Moulantes, des habitués Mysto et Le Docteur, proposant une team Bayonetta / Snake au charme non négligeable.

1er – Les Boomers, des vieux de la vieille AndréRyu et OursOuzbek, qui se sont imposés grâce à leurs habituels Ridley et Ken, et à une improbable synergie.

Classement :

  1. Les Boomers (André Ryu et Ours Ouzbek)
  2. Les Combis Moulantes (Mysto et Le Docteur)
  3. Les Distance Demons (Azur et Bronyx)
  4. Nvcs et La reine du garage
  5. Rio-Supernaut et 52 (Grimdjow et son colloc)

 

 

Smash Melee

Un petit tournoi tranquille avec toutes les teams qui ont été les compositions habituelles de team les plus jouées à Rennes (sauf Gurvan et D0se, une nouvelle alliance !). Ainsi, pas vraiment de surprises même si les matchs étaient plus volatiles que d’habitude au vu du manque d’expérience en double. Un format insolite, mais toujours les mêmes habitués du podium en tête.

Classement :

  1. ZrugvaD0se3000 (Gurvan et D0se)
  2. PaF et ZsX
  3. Gab et Yano
  4. PuffMummy (Fura et Camby)
  5. Mysto et le Docteur et Prince de sangs melee (Gofterdom et Chinai)

 

Puyo Puyo

Aux tournois Puyo du ranking, il y a des choses qui ne changent pas, par exemple la présence de match entre TomTom et Gorka. Dès le premier tour, les deux compères se sont affrontés et cette fois-ci c’est Gorka et sa team « Scorpions & Knuckles » qui s’imposent, envoyant les « Trop de cheveux » en lower bracket. Mais aux tournois Puyo du ranking, il y a aussi toujours du (ou des) nouveau(x) ! Sortie au premier tour par « Setup craqué, niveau claqué » l’équipe « Future is now » composée de SRG et de Piranha a su tirer son épingle du jeu. Connaissant Puyo grâce à Mean Bean machine, ils battent la team « Trop de cheveux » avant de s’incliner contre « Team JUL » en 8e de finale du lower bracket. De son côté la team des setups craqués envoie « Scorpions & Knuckles » d’en bas de l’arbre avant de subir ce même sort face aux « Puyo Fighterz ». « La glithlade » se défait de « Team JUL », notamment grâce à des escaliers dévastateurs de Stroheim qui en ont surpris plus d’un durant cette session ! En fin d’arbre, les setups craqués battent « Team JUL », perdent contre « Scorpions & Knuckles » lors d’un second affrontement et tombent à leur tour face à « Zogeking ». Pas de reset de bracket en grande finale et c’est les « Puyo Fighterz » qui s’imposent. Un tournoi très intéressant avec des résultats surprenants, du « frog stacking » et, comme toujours, un niveau global qui grimpe !

Classement :

  1. Puyo Fighterz (Zyu et Konata)
  2. Zogeking (El MoZo et Sogeking)
  3. Scorpions & Knuckles (Gorka et Keizaal)
  4. Setup craqué, niveau claqué (Ptit Lee et Aurèle)
  5. Team JUL (Sonic et Ekodge), La Glithlade (Lithlad et Stroheim)

 

Conclusion

C’est avec beaucoup d’émotion que s’est achevée l’ultime combola, la combola de tous les possibles. Sous la direction inimitable de Disco-Zouzou, il a plu sur les participants une pluie d’amour et de cadeaux. Ne laissez pas Max mettre la main sur vos lots par contre !

Le Stunfest se rapproche à grands pas, et n’hésitez pas à contacter les membres de l’asso pour rejoindre l’organisation de ce beau festival, cette célébration de la dose en Bretagne !

Merci à Ode pour les super photos !

Retrouvez les replays des finales ici.

Tenez-vous au courant des l’actualité des Rankings sur Facebook et Twitter.

On se retrouve le Dimanche 16 Février pour le prochain ranking, en solo cette fois!

Share your thoughts